[ListLayout]
×

COVID-19 free, partez en vacances dans ces pays

L'idée de passer des vacances en avril et mai semblait inexistante. Maintenant, il existe des destinations de vacances de luxe qui vous invitent à condition que vous puissiez prouver que vous n'êtes pas porteur du coronavirus.

1. Dubaï

Les touristes avec un certificat négatif COVID-19 délivré jusqu'à 96 heures avant le vol peuvent entrer à Dubaï aux Émirats arabes unis. Il y a des plages immaculées, des expériences de shopping incroyables, des complexes de luxe et l'hospitalité arabe chaleureuse habituelle. Les masques faciaux sont nécessaires dans les espaces publics.

2. Aruba

Les touristes avec un certificat négatif COVID-19 délivré jusqu'à 72 heures avant le vol peuvent entrer dans l'idyllique Aruba, une île des Pays-Bas dans le sud de la mer des Caraïbes.

Aruba a un climat sec et un désert aride, avec des divi-divi, des palmiers et des cactus éparpillés à travers le paysage. Ce climat a aidé le tourisme car les visiteurs de l'île peuvent s'attendre de manière fiable à un ciel clair chaud et ensoleillé toute l'année. De janvier à mars est la haute saison.

Des flamants roses saumon se pavanent le long de Flamingo Beach, sur l'île privée de l'hôtel Renaissance. L'île n'est qu'à quelques minutes en bateau de la capitale, Oranjestad, mais vous aurez besoin d'un laissez-passer d'une journée pour accéder à l'île, sauf si vous êtes un invité payant.

3. Egypte

Près de 10 000 touristes ont visité Charm el-Cheikh et Hurghada depuis la reprise du tourisme égyptien au début du mois de juillet.

Le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a déclaré que les deux villes de la mer Rouge avaient reçu 56 vols en provenance de Kiev, Zaporijia, Lafif et Kharkiv en Ukraine; Minsk en Biélorussie; Zurich en Suisse; et de la capitale hongroise Budapest.

De plus, Sharm El-Sheikh et Hurghada ont reçu trois vols en provenance d'Ukraine et de Biélorussie avec 587 touristes à bord.

L'Égypte a également rouvert Marsa Matrouh, qui surplombe la mer Méditerranée. Les masques faciaux sont obligatoires dans les lieux publics en Egypte.

4. Les Bahamas

Les Bahamas, avec ses 700 îles éparpillées sur plus de 100 000 kilomètres carrés d'océan, ont rouvert leurs frontières internationales le 1er juillet. Il faut que toutes les arrivées présentent un test COVID-19 négatif datant de moins de sept jours. Les personnes sans justificatif devront payer un test à l'arrivée ou une mise en quarantaine pendant deux semaines.

Les Bahamas sont l'un des pays les plus riches des Amériques (après les États-Unis et le Canada), avec une économie basée sur le tourisme et la finance offshore. La meilleure île des Bahamas où vous pouvez passer vos vacances dépend vraiment du type de voyage que vous envisagez de faire.

Il y a des îles et des cayes qui fonctionnent très bien pour les familles, d'autres pour les couples, d'autres pour les activités. New Providence est la destination la plus populaire et Grand Bahama et les îles Out sont les meilleures options.

5. Les Bermudes

Les Bermudes ont commencé à accueillir les visiteurs de retour le 1er juillet, obligeant les arrivées à être testées négatives pour le coronavirus au moins 48 heures avant leur voyage et à nouveau à l'arrivée afin de gagner en liberté de mouvement tout au long de leur séjour.

Les Bermudes, une île de l'océan Atlantique Nord, se compose de 181 îles, la plus grande étant connue sous le nom d'île principale. Contrairement à d'autres régions désignées comme subtropicales, les étés sont assez doux, les températures ne dépassant pas la plupart des années 30C (86F) pendant les mois les plus chauds de juillet et août.

6. Polynésie française

La Polynésie française est ouverte aux touristes internationaux et le premier vol est arrivé mercredi à Tahiti depuis la France, et un second de Los Angeles jeudi. Avant de se lancer dans le vol, les passagers devaient prouver qu'ils étaient COVID-19 négatifs 72 heures avant le départ et devaient s'auto-tester pour COVID-19 en quatre jours.

On estime à 3 000 le nombre de visiteurs attendus en Polynésie française d’ici la fin de ce mois, et 7 000 autres visiteurs attendus en août coïncidant avec les vacances d’été en France.

7. Sainte-Lucie

Le 9 juillet, l'île souveraine de Sainte-Lucie aux Antilles a introduit des protocoles de voyage mis à jour exigeant que les visiteurs obtiennent un test COVID-19 négatif dans les sept jours suivant leur voyage, à moins qu'ils ne quittent la bulle de voyage désignée par le gouvernement, qui comprend les pays suivants : Antigua, Barbuda, Aruba, Anguilla, Bahamas, Barbade, Bermudes, Bonaire, Iles Vierges britanniques, Curaçao, Dominique, Grenade, Guyane, Jamaïque, Monsterrat, Saint Barthélemy, Saint Kitts et Nevis, Saint Martin, Saint Vincent et les Grenadines, Trinité-et-Tobago et Turks et Caicos.

À l'arrivée, tous les passagers à l'arrivée seront contrôlés, avec des contrôles de température à l'aéroport. Tout passager symptomatique sera isolé et testé; ils seront tenus de rester isolés dans leur hôtel ou dans un établissement de quarantaine géré par le gouvernement jusqu'à ce que les résultats de leurs tests soient obtenus - s'ils sont positifs, ils seront transférés dans un établissement de traitement jusqu'à ce qu'ils reçoivent deux résultats de test négatifs et soient cliniquement stables.

Commentaires

mondubai_com